• GEPSA est le partenaire de référence du Facility Management en site sensible
  • Une question ? GEPSA se tient à votre service
  • Notre histoire

    GEPSA, un savoir-faire unique depuis 30 ans

    Depuis la fin des années 80, GEPSA a su consolider et enrichir son expérience pour devenir le leader des services en sites sensibles

    GEPSA est responsable aujourd’hui du fonctionnement de 60 sites en France et en Italie.

    • En 1986, le Garde des Sceaux Albin Chalandon mène un programme ambitieux de construction de 13 000 nouvelles places de prison sous une forme innovante, favorisant la collaboration entre le secteur public et le secteur privé : la gestion déléguée.

      Cette nouvelle dynamique contractuelle permet au Ministère de la Justice de se concentrer sur ses missions régaliennes (direction d’établissement, greffe et sécurité) et de confier la gestion de ces nouveaux sites à des acteurs du secteur privé.

      A l’époque, c’est Lyonnaise des Eaux, alors engagée dans un vaste programme de diversification auprès des collectivités, qui décide de capter cette opportunité et de créer une filiale dédiée à ce marché : GEPSA.

      1987

      Naissance de GEPSA

    • Dans ce contexte, l’Etat lance une première sollicitation pour la gestion des services (restauration, buanderie, nettoyage, maintenance, permanence médicale) de 21 nouveaux établissements pénitentiaires, répartis sur 4 zones, sur une durée de 10 ans.

      GEPSA remporte alors 5 établissements, 3 dans le Nord (Bapaume, Longuenesse, Maubeuge) et 2 en Ile de France (Villepinte et Osny).

      GEPSA débute ses activités en recrutant des personnels issus de la magistrature ou de la Défense et s’appuie sur les compétences développées au sein d’Elyo, filiale du même Groupe, spécialisée dans les services aux entreprises. Cette combinaison entre expertise de marché et expertise technique fait la force de GEPSA et garantit la qualité des prestations rendues à ses clients.

      1989

      Premier marché en gestion déléguée

    • Au cours de la période 2002-2009, forte de son expérience acquise dans les années 90, GEPSA remporte la gestion déléguée de nombreux sites : 15 établissements pénitentiaires en 2002, 10 en 2008.

      Cette fois-ci le périmètre des activités exclut le service médical, revenu sous la responsabilité du Ministère de la Santé. Cette dernière vague de succès, en 2008, permet à GEPSA d’expérimenter un nouveau type de dispositif contractuel : les Partenariats Publics-Privés, auxquels sont associés des indicateurs de performance. Plus globalement, c’est la période où GEPSA généralise son modèle d’organisation original : un Responsable de Site présent à temps plein dans les locaux du client. Interlocuteur privilégié du client pour l’ensemble des prestations confiées à GEPSA, qu’elles soient sous-traitées ou réalisées en propre, le Responsable de Site agit comme un chef d’orchestre du Facility Management. Il coordonne et pilote des activités dans le respect du cahier des charges, du budget et des indicateurs de performance fixés.

      Au-delà d’une logique purement contractuelle et de croissance, GEPSA accompagne l’Administration Pénitentiaire dans ses réflexions : client et partenaire décident de s’associer au sein du programme européen EQUAL destiné à lutter contre les discriminations et les inégalités face à l’emploi et l’accès à la formation professionnelle. GEPSA déploie 6 Tuteurs de Projet Professionnel dans les établissements de Seysses, Villefranche, Varenne le Grand ainsi que 3 établissements de la Région Ile de France.

      Entre 2004 et 2008, ils ont suivi en moyenne 400 personnes détenues par an avec un taux de « parcours positif » de l’ordre de 80 % (solutions d’aménagement de peine avec accès à l’emploi ou la formation). Dans les années qui suivent, GEPSA élargit son périmètre de services aux occupants en élaborant une offre de formations intra-muros et des parcours d’orientation et d’insertion professionnelles adaptés aux spécificités des personnes détenues.

      C’est également pendant cette période que GEPSA se diversifie :
      Ministère de la Défense : GEPSA prend la responsabilité de la maintenance de la base militaire de Satory
      Ministère de l’Intérieur : GEPSA réalise des prestations de nettoyage, de restauration et d’hôtellerie (fourniture et blanchissage de linge hôtelier et de kits hygiène) pour 6 Centres de Rétention Administrative en France à fin 2007 dans lesquels un Responsable de Site GEPSA est positionné
      En Italie : en 2008, Cofely Italie sollicite l’expertise de GEPSA pour analyser et appréhender le marché équivalent à celui des Centres de Rétention Administrative français. Cette collaboration portera ses fruits dans les années suivantes.

      2002-2009

      Un modèle reconnu

    • Cette période est synonyme pour GEPSA de poursuite de sa croissance et de consolidation de son leadership. Son expertise dans la gestion des sites sensibles est reconnue et l’entreprise élargit sa présence géographique à l’Outre-Mer (Guadeloupe, Martinique et Guyane) et elle prend en charge la maintenance de la plus grande prison d’Europe, Fleury-Mérogis.

      GEPSA pérennise également son activité en Italie avec la création en 2012 d’une succursale simultanément au démarrage de son premier marché de gestion multitechnique et multiservice d’un centre de demandeurs d’asile à Castel novo di Porto. D’autres succès suivront rapidement : GEPSA remporte notamment les marchés de gestion de Centres de Rétention Administrative à Ponte Galeria (Rome) et Turin, ainsi que d’un Centre d’Accueil d’Urgence à Milan.

      En 2015, pour répondre au transfert de compétences de l’Administration Pénitentiaire vers les Régions en matière de formation professionnelle dispensée dans l’enceinte des établissements pénitentiaires, GEPSA créé sa filiale GEPSA Institut, intégralement dédiée à l’activité de formation et d’insertion professionnelles envers ce public éloigné de l’emploi très spécifique que sont les personnes détenues. En créant cette filiale, GEPSA conserve une cohérence d’action en milieu pénitentiaire en répondant à toute la palette des services aux occupants.

      Entre 2015 et 2017, en réponse aux Marchés de Gestion Déléguée remis en concurrence pour un total de 58 sites, GEPSA confirme sa position de leader reconnu des services en sites sensibles en conservant 13 établissements et en gagnant 17, notamment dans le sud de la France.
      Ces nouveaux marchés performanciels, pilotés par des indicateurs d’obligation de résultats adaptés à chaque prestation, présentent un niveau d’exigence accru. GEPSA s’implante ainsi sur l’ensemble du territoire français et développe sa capacité à traiter des problématiques locales et spécifiques en environnement sensible.

       

      2010-2017

      Consolidation et leadership